top of page
steven-pahel-645g50Mxy8s-unsplash.jpg
  • Photo du rédacteurCha

Lillian La France : La Reine du Mur de la Mort et Au-Delà

Lillian La France, née Agnes Micek dans le Kansas en 1894, a marqué l'histoire en devenant la plus grande femme cascadeuse de moto au monde dans les années 1920 et 1930. Surnommée "La fille qui flirte avec la mort", son parcours hors du commun débute dans l'univers intrépide du Mur de la Mort.



Les Débuts Audacieux

À l'âge de 30 ans, en 1924, Lillian se lance dans le monde des cascades à moto. Arborant un logo "tête de mort" qui deviendra emblématique, elle défie la mort avec une grâce et une audace exceptionnelles. Ses performances dans les silo-motordromes, souvent wall of death ou mur de la mort, la propulsent rapidement au sommet en tant que l'une des rares femmes cascadeuses de l'époque.



Polyvalence et Exploits Uniques

Lillian La France ne se contente pas de maîtriser les motos, elle devient également une virtuose des véhicules à quatre roues. Sa polyvalence étonnante sur la piste attire l'attention et l'admiration du public. En repoussant les limites, elle devient la première personne à franchir un mur dans une voiture de course miniature à échelle réduite, démontrant un talent exceptionnel qui la distingue de ses pairs.



Une Pionnière des Silo-Motordromes

Les années 1920 et 1930 voient Lillian La France émerger comme l'une des premières et des plus populaires cavalières des murs de la mort. Ces silo-motordromes étaient le théâtre de cascades spectaculaires, et Lillian était au cœur de l'action. Sa témérité et son habileté au guidon font d'elle une légende vivante de l'époque, brisant les barrières de genre dans un domaine traditionnellement dominé par les hommes.




Transition Vers l'Intrépide

Après ses années tumultueuses dans le monde des cascades à moto, Lillian effectue une transition surprenante. Elle devient exploitante d'un stand de tir à longue distance, démontrant une fois de plus sa détermination à explorer des terrains inexplorés. Sa carrière post-cascade met en lumière sa polyvalence et son esprit intrépide.



Héritage et Souvenir

Lillian La France quitte ce monde en 1979, laissant derrière elle un héritage exceptionnel. Son nom résonne toujours dans les annales des sports extrêmes, rappelant une époque où une femme audacieuse défiait la mort avec grâce et bravoure. Lillian demeure une figure emblématique, une pionnière qui a tracé la voie pour les générations futures de cascadeurs intrépides.




En hommage à "La fille qui flirte avec la mort", Lillian La France reste vivante dans l'esprit de tous ceux qui ont été captivés par sa témérité et son indomptabilité.



@Copyright - tous droits réservés - Crédits photos DR

bottom of page